Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Fnae a réuni une trentaine d’auto-entrepreneurs girondins devant Pôle Emploi.

Sommaire

Devant le Pôle Emploi de Bordeaux, les auto-entrepreneurs ont manifesté contre la circulaire Pinel : retour sur l’événement avec le journal Sud-Ouest.

Nathalie Delattre, adjoint au maire de Bordeaux et aussi conseillère nationale UDI en charge des PME, est sous la pluie avec les manifestants, devant Pôle Emploi. Mardi, 14 heures. « Si 44 000 personnes passent par cette porte, ça va faire vraiment désordre ! » 44 000, à savoir le nombre d’auto-entrepreneurs en Aquitaine.

Nathalie Delattre est venue les défendre hier, tandis qu’ils manifestaient contre la circulaire Sylvia Pinel, qui vise à faire évoluer leurs statuts. Partout en France, les auto-entrepreneurs ont répondu à « l’appel du 18 juin » devant les Pôles Emploi. Ils n’étaient pas plus de 30 à Bordeaux.

Aymeric Chatel, délégué régional de la Fédération des auto-entrepreneurs, l’un des premiers à s’être inscrit il y a 4 ans : « On nous appelle les Poussins car nous avons ouvert la voie. La circulaire Pinel qui devrait déboucher sur un vote, va contraindre des tas de confrères à cesser leur activité. La loi nous contraindra de changer de statut pour un autre beaucoup moins avantageux. »

« À ce jour, reprend un autre auto-entrepreneur, Patrick Robert, nous payons à l’Urssaf environ 20 % de nos gains. On passerait à 40 % de charges. De plus, la loi limite le chiffre d’affaires annuel à 19 000 euros. L’effet de seuil va obliger des entrepreneurs à abandonner. D’un autre côté, il y a des dérives forcément, certaines entreprises profitent de l’aubaine… »

Les grandes thématiques
Articles récents
Les fiches pratiques
Dossiers de fond

Sommaire